Portraits

Julie Pillet – créatrice de chaussures pour femmes

29 mars 2013

julie pillet créatrice de chaussures made in france

Aujourd’hui sur le blog, on part à la rencontre de Julie Pillet, talentueuse créatrice de chaussures:

Votre portrait: je suis créatrice de chaussures, basée à Nantes. Nous sommes peu nombreux en France à exercer ce métier. Je dessine, je fabrique:  la découpe, le piquage et les finitions. Le montage est sous-traité dans une société à côté de Cholet (49). Après Romans, c’est la 2ème capitale de la chaussure française.

Votre parcours: j’ai fait un master d’histoire de l’art, puis une formation de styliste modéliste en chaussure à Cholet. La formation m’a donné de bonnes bases pour le stylisme mais pas pour la fabrication. Ensuite, je me suis entraînée chez moi, à fabriquer des prototypes. J’ai ensuite eu des bourses pour financer mon projet. Il y a 3 ans, Laurent Bourquin (créateur de chaussures hommes) m’a rejoint dans cette aventure. Depuis 2 ans, je partage une boutique à Nantes avec Mai Baeg, une créatrice de maroquinerie.

Vos projets: j’aimerais exporter mes créations, mais je veux tout gérer moi-même. Londres est mon premier objectif. J’envisage également de passer à la semelle cousue car c’est plus qualitatif comme finition.

Votre avis sur le Made in France: pour moi, c’est une évidence; on va y revenir de plus en plus. C’est aberrant de délocaliser ces compétences. Même si pour les vêtements, j’ai des difficultés à trouver du français par manque de choix ou de prix trop élevés. En tant que consommatrice, j’aime faire du troc avec d’autres créateurs, des artistes au gré des rencontres que je fais.

La provenance de vos matières premières: les talons sont fabriqués en Italie, les semelles en cuir à Cholet, pour le cuir, c’est divers. Je me suis intéressée au cuir végétal ou au tannage écologique, mais je rencontre des problèmes de teinture.

Mes créateurs préférés: Maï baeg, mes illustrations tactiles, Samuel Dronet, Mel de Margot (Nantes), Les Simone (Rennes), Julie Sion (Paris).

VOUS DEVRIEZ éGALEMENT AIMER

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.