Lookbook

Camel

18 février 2018

collants couture manufacture gerbe made in france

Une jupe et des collants en plein mois de février, attention, notez bien la date, cela ne va pas se reproduire de sitôt. Si j’ai bonne mémoire, c’est la seconde fois que je porte autre chose qu’un pantalon cet hiver… Mais ce jour là, le soleil a réapparu, trois longues années qu’on ne l’avait pas vu (Ah oui ?! Moins que ça vous êtes sûrs? Moi ça m’a paru une éternité en tout cas) alors ça m’a donné envie de me libérer de la gambette. D’autant qu’il fallait que je vous montre ces jolis collants couture : parfaits si vous aimez le look du vrai bas couture mais que vous ne voulez pas porter de porte-jarretelle.

Et cette écharpe : on en parle ? Un monde de douceur. J’en ai parlé plusieurs fois sur Instagram : il s’agit de tricot vegan (donc sans matière ni utilisation animale). Non seulement cette écharpe est trop belle, ça je le savais avant de la recevoir, mais elle et incroyablement douce ! Je suis donc ravie de parler un peu et de vous faire découvrir Vegan Tricot  : tout est fait main, en France, dans des matières vegan , et une partie des bénéfices est reversée à l’association PETA.

Pour l’anecdote, je suis habillée en made in France quasi de la tête aux pieds puisque seul mon pull n’est pas fabriqué en France.

Il faut quand même que je vous parle du shooting : un vrai calvaire (ma faute); impossible de ressembler à quelque chose sur une photo, on en a shooté 135 (un record !!!) et la lumière qui baissait, baissait, et ouf à la fin j’ai été un peu plus inspirée (ou tout au moins mon appareil a soudain été moins cruel avec moi). C’était sans compter un espèce de lourdingue qui s’est planté à côté de nous pendant le shooting et qui ne partait plus, genre je téléphone mais en fait je regarde ce que vous faites. Bon, j’ai déjà du mal à poser en pleine rue quand il y a des passants, alors si les passants s’arrêtent, rien ne va plus. Donc c’est nous qui avons changé d’endroit, parce que le môssieur ne comprenait visiblement pas qu’il dérangeait.

 

Made in France : Echarpe à franges Vegan Tricot, Jupe Margaux Lonnberg, Collant Fatal Manufacture Gerbe, boots Robert Clergerie, sac Louis Quatorze // Pull Mes Demoiselles Paris

 

PS : cela peut vous frapper de voir que je porte à la fois une marque vegan et du cuir. Sachez que je ne suis pas vegan, mais d’un point de vue personnel, ma façon de consommer évolue beaucoup et le veganisme m’intéresse, ainsi que toute forme d’engagement en faveur des animaux et de l’écologie. N’hésitez pas à partager ici votre point de vue sur le sujet !

jupe margaux lonnbger createur made in franceecharpe tricot veganjupe margaux lonnberg creatrice blogueuse made in paristricot pelote vegan echarpejupe camel hiver margaux lonnberg made in pariscollants couture retro qualite made in france

VOUS DEVRIEZ éGALEMENT AIMER

3 Commentaires

  • Répondre Garance 18 février 2018 at 19:21

    Du tricot vegan ? Je ne connaissais pas le principe

    • Répondre Audrey 1 mars 2018 at 19:02

      Oui, l’exploitation de la laine, la soie peuvent occasionner de la souffrance animale. Regarde dans Google, tu trouveras pleins de choses à ce sujet ; )

  • Répondre Ecureuil Volant 4 mai 2018 at 23:23

    Bonjour,

    J’étais un peu comme toi avant, rarement des jupes et depuis je dévore les collants.
    J’ai appris il y a peu que les stations d’épuration épurent mal les micro-fibres (synthétique en gros) et que ça se retrouve dans les rivières. Donc, depuis, j’essaye d’acheter d’occasion (j’achète 95% d’occasion) en coton et lin. Ou au moins beaucoup de coton car ça limiterait les pertes de micro-fibres.
    Les machines à laver se penchent sur le sujet pour imaginer des filtres…

    Il existe la laine acrylique, le coton pour tricoter. On peut rajouter le chanvre (Kaneh Bosem par exemple), l’ortie et d’autres…

    Pour le cuir, c’est dans la même veine que la soie et la laine. Exploitation d’un animal.
    On aime parler de sous-produit mais par rapport à quoi ? Parce que si on mangeait pas d’animaux, il faudrait continuer à exploiter et tuer pour du cuir animal.
    Alors qu’il y a le synthétique, le végétal, la bactérie ^^.

    https://affectueusementvotre.com/les-alternatives-au-cuir/ cuir de vigne, cuir d’ananas, cuir de champignon, de kombucha, de thé, d’algues, de liège… ajoutons le cuir/tissu de la forêt avec Taygra.

    Perso, là j’ai des chaussures de chez Panafrica (ils ont des modèles véganes, humaines, reste le coton non bio). Et des chaussures en Pinatex (« cuir » d’ananas) de chez Nae.
    En sac, j’ai un sac de randonnée tout simple, même si j’ai hésité un temps à le renouveler avec les sacs en coton sur Vinted.

    Bonne continuation 🙂
    Une végane depuis 9 ans qui sera ravie de répondre à toute question ^^.

  • Laisser un commentaire

    Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.